Pékin, la capitale chinoise, est une grande ville qui abrite des sites remarquables. Vous souhaitez découvrir ces curiosités fascinantes, mais vous ne savez pas par où commencer ? Pour vous aider, voici une liste non exhaustive des monuments historiques et des endroits touristiques à voir à Pékin lors de votre voyage en Chine.

Le monument aux Héros du Peuple

Le monument aux Héros du Peuple figure parmi les monuments qui mettent en exergue la gloire du pays. Il se trouve au milieu de la place Tian’anmen, le centre politique et spirituel de Pékin. En faisant une promenade de loisirs autour de cette gigantesque et mythique place, il est impossible de manquer cet obélisque de granit d’un peu moins de 40 pieds de haut (dans les 38 mètres).
Terminé en 1958, peu après la création de la République populaire de Chine, il rend hommage aux héros du passé de la Chine, lorsque beaucoup ont manifesté et péri durant la lutte pour l’indépendance nationale, la Guerre de Libération, la Révolution populaire et autres soulèvements. Sur cette structure, il y a des inscriptions et des reliefs que les guides vous expliqueront. Si vous êtes donc un amateur d’histoire chinoise, ne ratez pas ce monument lors de votre voyage en Chine.

Le pont aux 17 arches

Le pont aux 17 Arches est un des points caractéristiques du fameux palais d’Été de Pékin. Ce pont voûté et fait en marbre blanc mesure dans les 150 mètres de long et rejoint l’île Nanhu. Il est très photographié par les visiteurs, car il a une valeur architecturale indéniable et s’intègre parfaitement au lac Kunming. Cette construction humaine est bel et bien constituée de dix-sept arches surmontées par une route pavée. Dans ses parapets sont gravés des lions en pierre.
Ce qui est particulièrement magnifique, ce sont les rayons du soleil qui traversent les arches au crépuscule. Cet endroit est encore plus charmant lorsqu’il y a les nombreuses personnes qui y font du cerf-volant depuis ce pont, jusqu’à des altitudes incroyables ! En effet, le cerf-volant est l’un des loisirs nationaux du peuple chinois.

La colline du Charbon

La colline du Charbon, aussi appelée le parc Jingshan, est un jardin impérial bien préservé se trouvant à côté de l’entrée nord de la Cité Interdite. La colline sur laquelle se trouve ce parc a été créée de manière fortuite. Elle a été formée en entassant la terre qui a été extraite du creusement des douves de la Cité Interdite. Avant d’avoir ouvert ses portes au public, ce parc a été destiné à l’usage impérial. On vous montrera par exemple que le fond du parc est l’endroit où le dernier empereur Ming a mis fin à ses jours.
Par ailleurs, sachez que le parc est situé en altitude. Pour le rejoindre, il faudra donc monter des marches. À part cela, le parc est assez grand avec des sentiers assez raides, ce qui peut être fatigant, mais cela en vaut le coup. Ce qui rend la visite intéressante, c’est la vue panoramique sur la Cité Interdite et le centre de Pékin ainsi que son aménagement avec ses parterres de fleurs, ses bonzaïs et ses pavillons dissimulés dans le paysage verdoyant. En ce lieu, vous pourrez pique-niquer ou encore pratiquer le Tai-Chi et danser en compagnie des locaux.

Laisser un commentaire