La Bolivie est un pays où la nature à une place très importante. Cela s’exprime par une vaste diversité de la faune et de la flore. Le meilleur exemple pour illustré cela est que 60 % de l’Amazonie est Bolivienne. D’ailleurs dans cet article, nous allons parler d’un parc qui fait partie de cette forêt, le Parc Madidi. Nous allons aussi découvrir un autre parc naturel totalement différent connu pour ses traces de dinosaures.

Le parc national Madidi

Le parc national Madidi est un parc accessible au touristes, situé dans l’Amazonie Bolivienne, à l’Ouest de la capitale administrative la Paz.

On peut y trouver plus de 8000 espèces de plantes et d’animaux. C’est énorme. Par exemple, on peut y trouver des dauphins roses, des alligators ou des toucans.

Pour vous y rendre, il faut d’abord aller dans la ville de Rurrenabaque puis embarquer à bord d’un bateau.

Une fois arrivé, nous sommes complètement perdus dans la nature et c’est pourquoi il est important de voyager avec un guide certifié.

Si vous êtes amenés à visiter ce parc, vous pourrez certainement rencontrer des ethnies locales qui vivent dans le parc et qui vous montreront leur mode de vie.

Au-delà de la visite de ce superbe lieu, il y a aussi des activités à faire comme de la tyrolienne ou dormir dans des écolodges. Bref, un dépaysement assuré.

Le Parc national Torotoro

Toujours proche de la capitale la Paz, mais de l’autre côté, je vous propose de visiter le parc national Torotoro.

Nous changeons totalement de décor car c’est un lieu archéologique à découvrir, connu pour ses traces de dinosaures.

Pour vous y rendre, vous devez d’abord arrivé à la célèbre ville Cochabamba et ensuite faire 5 heures de trajet en bus ou en voiture.

Vous pourrez alors voir les superbes grottes du parc Torotoro. La plus connue est certainement “Umajalanta”. C’est la grotte la plus profonde de Bolivie, parfaite pour une expédition de plusieurs heures.

Il est aussi possible d’admirer plus de 4000 traces de dinosaures dans ce lieu d’environ 8 espèces différentes. Un véritable voyage dans le temps.

Mais ce n’est pas tout, car on peut découvrir des espèces d’animaux uniques comme le Puma et admirer des peintures rupestres un peu partout.

Comme vous n’êtes pas loin de Cochabamba, faites aussi un tour au parc Machia. Celui-ci est connu pour ses singes en semi-liberté. C’était le premier refuge pour animaux en Bolivie et on y trouve maintenant plus de 500 espèces menacées.

D’autres parcs de Bolivie

Les deux parcs cités ci-dessus ne sont pas les seuls de Bolivie. Ce pays regorge d’autres lieux extraordinaires.

Voici un autre exemple, avec le parc Biocentro Güembé cette fois proche de la ville de Santa Cruz de la Sierra.

C’est un lieu naturel proche du centre-ville et on peut y apercevoir des toucans et perroquets en liberté. De plus, il y a un grand insectarium avec plein e papillons différents. Le but de ce parc est de protéger les animaux mais aussi de sensibilisé les touristes à leur protection.

Laisser un commentaire