Mon weekend en Rhône Alpes

Mon weekend en Rhône Alpes

Les beaux jours arrivants, je me suis dit qu’il était temps de partir vers le sud et de découvrir une région qui semble être habitée par des personnes sympathiques.

Je ne cherche ni la mer, ni la montagne mais bel et bien un coin sympa pour découvrir les petits trésors cachés de la France. J’ai donc pris la direction de la région Rhône Alpes et plus particulièrement du lac d’Annecy pour bifurquer ensuite sur la ville de Lyon.

L’incontournable lac d’Annecy

lac d'Annecy

Je ne cherchais donc pas la mer mais j’ai retrouvé au lac d’Annecy, ce petit air de vacances qui plane lorsqu’on descend dans le sud. C’est un lac très réputé et facile d’accès.

Hormis la beauté incontestable du lieu, mon côté sportif a été plus que comblé par les activités proposées du lac. Grâce à son parcours cyclable indépendant du chemin piétonnier, j’ai pu exercer mes talents de cycliste en faisant le tour complet du lac. Ce fut un réel plaisir de rouler sans avoir à éviter les promeneurs tout en jouissant d’un air pur et d’un panorama incroyable. Les activités aquatiques m’ont tout de suite attiré.

J’avais le choix entre le pédalo ou le tour du lac en bateau. J’ai opté pour la deuxième option. Pour 18 euros en moyenne, j’étais bien installé et j’ai pu admirer toute la beauté du paysage. Les alentours du lac sont également un bon atout pour flâner ou simplement se reposer.

De grands parcs permettent de pique-niquer ou bronzer. Entre amis, il est presque indispensable de s’arrêter dans les petits bars pour boire un verre.

Le parc de la Tête d’Or

Direction Lyon et son centre-ville pour y découvrir un parc mêlant faune et flore dans un cadre très chaleureux. De nombreux animaux y sont visibles. L’atout majeur étant la gratuité de la visite, contrairement au zoo classique. Le jardin botanique et la roseraie m’ont vraiment plu.

Grâce aux serres et aux grandes étendues, je me serais presque cru en safari ou en voyage en zone tropicale. Quelques petites attractions payantes complètent le tableau à l’image des spectacles de Guignol et des manèges.

J’y ai donc découvert que cette petite marionnette était native de la région. Pour changer du pique-nique de la veille, j’ai préféré m’installer à la table d’un petit restaurant aux abords du parc.

Un menu typique de la région et un verre de vin plus tard, je suis reparti vers ma découverte de la ville de Lyon.

Le Vieux Lyon

Je l’avoue, il faut être un peu téméraire ou bien renseigné pour franchir la Saône et s’aventurer dans la vieille ville. Les petites ruelles pavées appelées traboules se succèdent pour vous faire découvrir une architecture ancienne.

Les petites maisons mitoyennes s’écoulent donnant au fil de la ballade un air plein de charme. L’aspect pittoresque de la vieille ville ne serait rien sans un arrêt dans un fameux bouchon lyonnais.

Ces petits restaurants proposant des repas typiques de Lyon sont une évidence. Attention toutefois à bien repérer les vrais bouchons lyonnais. Pour ne pas me tromper, je me suis permis de questionner les passants pour recueillir quelques bonnes adresses.

Après ces judicieux conseils, j’ai pris place et dégusté un repas très agréable pour quelques euros. Je vous conseille de ne pas hésiter à parler avec les habitants qui vous livreront leurs bonnes adresses.

VN:F [1.9.22_1171]

Sorry, comments are closed for this post.