Escapade à Rome

Escapade à Rome

Me voilà parti pour quelques jours en Italie, et c’est par Rome que je décide de commencer cette semaine. Ville parmi les plus importantes du monde à l’antiquité et réputée pour ses monuments célèbres, la capitale italienne m’intrigue par son mélange d’ancien et de modernité. Et comment aller à Rome sans parler art de vivre et gastronomie ? Je vous livre ici mon parcours et mes impressions sur Rome.

Rome, du passé au présent

En bon amateur d’Histoire, je ne peux commencer mon récit de voyage sans commencer par un petit brief sur la ville. Fondée au VIII ème siècle avant JC par Romulus, Rome est d’abord capitale de la monarchie puis de la république romaine avant de devenir capitale de l’empire romain pendant 5 siècles ! Elle devient, après Athènes, la seconde ville de la civilisation occidentale et rayonne sur l’Europe, l’Afrique du Nord et le Moyen Orient, aussi bien politiquement que militairement, culturellement ou économiquement. Jules César et Auguste entreprendront de grands travaux pour la ville qui renforcera encore un peu plus son statut. On estime qu’à cette époque, la ville comptait entre 1 et 2 millions d’habitants, absolument hallucinant pour l’époque ! Ravagée par des incendies, la ville a su se reconstruire au cours des siècles, grâce également à l’influence de l’Eglise chrétienne qui ambitionne de faire de Rome le centre culturel le plus important du monde. Ce n’est donc pas pour rien que les catholiques s’y sont établis depuis le Ier siècle, d’abord dans les Etats pontificaux puis au Vatican. Rome va être une ville d’importance lors de la renaissance où elle s’embellit de monuments sublimes comme la Chapelle Sixtine et la Basilique St Pierre. Aujourd’hui, Rome est la 3ème destination touristique européenne et compte plus de 4 millions d’habitants.

Que voir/Que faire à Rome ?

Si elle a un peu perdu de sa gloire, Rome n’en a pas pour autant perdu sa superbe. Avec de nombreux bâtiments et places qui valent plus qu’un détour et une gastronomie aux sommets, j’ai de quoi passer de très belles journées à Rome !

Jour 1 : La cité du Vatican et le Trastevere

Ayant eu des échos sur la foule qui remplit le Vatican plus vite que ne monte la marée au mont St Michel, je décide de me réveiller tôt (6h30) pour être sur place à 8 heures et éviter la foule. Malgré ça, il y a déjà du monde qui a eu la même idée, mais je n’aurai pas à attendre trop longtemps. Je descend à la station Ottaviano et longe l’avenue du même nom pour arriver à la place St Pierre et sa superbe architecture baroque. Après avoir pris le temps de la contempler et de saisir la dimension du lieu, j’entre dans la basilique St Pierre. Un immense édifice où les gens se bousculent pour admirer les mosaïques et la célèbre coupole réalisée par Michel-Ange ! Ici tout est superbe et démesure et on prends conscience de l’importance du Christianisme en occident lorsque l’on met les pieds dans ce lieu. Je poursuis mon itinéraire en allant sous la basilique, découvrir les grottes vaticanes et les tombeaux des grands noms de ces derniers siècles. J’enchaîne avec le musée grégorien égyptien, la galerie des cartes géographiques et les chambres de Raphaël. Je termine, après plusieurs heures de visites (mes jambes n’en peuvent plus mais je tiens bon), par la célébrissime chapelle sixtine, où les cardinaux se rassemblent lors qu’est venu le temps d’élire un nouveau Pape. Comme beaucoup de touristes, je perds un petit peu l’équilibre en regardant du sol au plafonds pour admirer les fresques réalisées par Michel-Ange, très colorées et de toute beauté. Il est déjà 17 heures et je m’en vais terminer ma journée tranquillement dans le quartier du Trastevere. Là-bas je découvre un tas de ruelles avec boutiques et commerces traditionnels et je repère quelques bonnes adresses pour aller manger au soir avant de terminer ma journée.

rome jour 1

Jour 2 : Rome côté antique

Il y a beaucoup à voir et à faire aujourd’hui que je ne sais pas vraiment par où commencer ! Ah si, un bon petit déjeuner avec un expresso italien bien corsé pour me mettre les idées au clair. Une fois les batteries pleines, je m’engage à la découverte du Capitole, l’une des sept collines de Rome, avec son grand escalier et la mairie de Rome. Je continue avec la découverte du Forum Romain. C’est l’un des sites archéologiques les plus impressionnants de la ville en ce sens qu’il était le centre vivant de la ville de Rome à son apogée, là où se tenaient les célébrations, les jeux, les décision politiques…en bref, un moment marquant de mon séjour romain. Je poursuis en direction du Palatin, une autre des 7 collines de la ville. C’est là que furent édifié les plus grands, les plus anciens et les plus beaux palais de l’époque. C’est d’ailleurs de cet endroit que vient le mot « palais » (en lien avec le mont palatin). Je pousse ensuite vers le Colisée, cet antre de 50 000 places (imaginez-vous pour l’époque !) qui tient encore debout malgré les années qui passent. On découvre alors les gradins mais aussi les fondations et les sous-sols, là même où les gladiateurs, mais aussi les tigres et autres animaux étaient gardés jusqu’à leur entrée en scène ! Je termine ma journée dans la Rome antique avec les forums impériaux (les anciens quartiers du Sénat) et les marchés de Trajan où, contrairement à ce que l’on pourrait croire, il n’y avait pas que des boutiques commerciales mais aussi des bâtiments administratifs, l’ensemble datant du IIème siècle !

rome jour 2

Jour 3 : Les places et les avenues immanquables de Rome

Il ne me reste plus beaucoup de temps avant de poursuivre ma route ailleurs en Italie, mais je compte bien tout donner pour en voir un maximum. Je commence avec la belle place du peuple (piazza del popolo) qui tient son nom de l’église Santa Maria del Popolo et au milieu de laquelle trône un obélisque égyptien ramené sous le règne d’Auguste. J’emprunte ensuite la via del corso, que l’on appelle ici « corso », qui m’amènera à la piazza Venezia, où j’admire les différentes églises qui jouxtent la rue. Je me dépêche d’aller à la piazza di Spagna (place d’Espagne) et la fontaine de Trevi, 700 mètres plus loin, pour terminer mon parcours avant de grimper à bord du train qui m’amène dans une autre des très belles villes que compte l’Italie dont je vous ferai la surprise prochainement.

rome jour 3

A bientôt !

VN:F [1.9.22_1171]

Sorry, comments are closed for this post.