Quelques jours à Madrid et ses environs

Quelques jours à Madrid et ses environs

Cette fois-ci, je me suis décidé d’aller visiter la capitale espagnole et sa région le temps de quelques jours. On en parle pas forcément beaucoup, exception faite pour le football, et pourtant ! Madrid et ses alentours m’ont vraiment surpris par la richesse de l’Histoire et des patrimoines qu’ils offrent, mais aussi par la vie et l’ambiance qui y règne : tranquille et pimentée à la fois. J’ai décidé aujourd’hui de partager cette découverte avec vous pour, qui sait, vous donner l’envie de m’imiter.

Jour 1 et 2 : A la découverte de Madrid

Je commence ce récit de voyage par la belle et vivante Madrid. L’avantage de la ville est que c’est une capitale que l’on peu faire à pied, même si l’on est pas le plus grand des marcheurs. De la Puerta del sol au Parque del Retiro en passant par le Prado et Atocha ou encore le Palais Royal et la Plaza Mayor, suivez-moi partout !

La Puerta del Sol

C’est la place principale de Madrid et d’où partent toutes les routes d’Espagne. Apparemment, c’est l’horloge de la puerta del sol que scrute toute l’Espagne à la Saint-Sylvestre pour manger du raisin aux douze coups de minuit. J’aime beaucoup son style épuré aux battisses blanchâtres et ses rues adjacentes qui dessinent les rayons de cette place en demi-lune, formant un magnifique soleil en prenant de la hauteur.

Puerta del Sol

Le parque del Retiro

Il est 10 heures et j’ai une petite faim. Je m’arrête à la terrasse d’un café déguster les délicieux churros à tremper dans un bon bon de chocolat, un délice local ! Je suis à présent paré pour descendre la gran via (le broadway madrilène) jusqu’au Parque del Retiro. J’arrive devant le superbe Palacio de Cibeles qui est en réalité le principal édifice de la Mairie de Madrid, stupéfiant de beauté ! Enfin j’entre par la porte ouest du Parque del Retiro. J’aime l’ambiance de ce grand parc familial avec ses vastes espaces ombragés, son plan d’eau et ses barques. Mais ce que j’y apprécie le plus, c’est surtout le palacio de cristal, un vrai bijou où des expos du musée Reina Sofia sont mises en lumière.

Le Padro

C’est l’un des plus beaux musées d’Europe et du monde en ce qui concerne les peintures, il est donc très fréquenté. Si comme moi vous essayez de faire des économies, sachez que l’entrée y est gratuite de 18h à 20h en semaine et de 17h à 19h le week-end. Peintures flamandes, espagnoles, françaises, italiennes et allemandes du XIVème au XIXème y sont exposées dans un lieu magique !

La gare d’Atocha

Vous me direz, OK c’est une gare plutôt jolie d’extérieur, et alors ? Alors ce qui est surtout intéressant c’est d’y rentrer un moment et là on tombe sur un magnifique jardin tropical où l’on peut prendre un moment de fraîcheur en admirant les nombreuses tortues qui se la coulent douce. Un petit plaisir pour finir la journée.

atocha

Le palais Royal

Paraît-il qu’il faut y aller à l’ouverture car il y a foule. Je suis donc d’attaque dès 9h45 (ouverture à 10h) mais déjà quelques touristes font la queue depuis quelques temps. A 10h20 j’entre finalement dans le palais. J’y passe deux bonnes heures pour découvrir la beauté de chaque pièce et pavaner quelques minutes dans la cour et me prendre en photo devant ce bijou. Allez jusqu’aux balcon, une superbe vue vous y est offerte ! Et s’il vous reste un peu de temps, allez donc voir la belle cathédrale de l’almudena située juste en face !

La plaza Mayor

Juste avant d’arriver à la place, je fais une escale gourmande au très beau Marché de San Miguel. Un superbe marché aussi bien d’extérieur que d’intérieur avec ses nombreux commerçants. On y trouve ce qui se fait de mieux en vins, jambons, poissons, fruits et légumes et plein de délicieuses tapas à déguster sur les quelques tables mises à disposition dans ce marché très grouillant. Je poursuis ma marche de quelques mètres seulement pour arriver à la Plaza Mayor. Construite en 1690, elle a été à ses débuts le coeur de vie de Madrid où se tenaient corridas, jugements et autres spectacles qu’admirait la population depuis les balcons. Je décide d’y retourner la nuit tombée pour me faire un bon restaurant et admirer la place illuminée. Sa couleur dorée tranche avec le rouge des briques de la lumière du jour, c’est magnifique !

plaza Mayor

Jour 3 : Histoire et traditions à Ségovie

Je poursuis ce petit voyage en terre Castillane à la découverte d’une ville bien plus ancienne que ne peut l’être Madrid. L’Histoire de Ségovie remonte en effet à l’époque romaine. De cette époque subsiste un aqueduc en parfait état de conservation. C’est là que je commence ma journée à Ségovie.

segovie

La place de l’azoguejo et l’aqueduc

C’est le plus important et le mieux conservé des vestiges romain en Espagne. Édifié en 26 avant JC pour acheminer l’eau de la Fuenfria, son originalité réside dans le fait que les pierres sont assemblées sans aucun mortier et que la structure tient début par la seule force des pierres superposées les unes aux autres. Devant le monument, la place del azoguejo remonte elle au moyen-âge et nombreux sont les marchands qui s’y réunissaient pour faire commerce de leurs produits.

La plaza mayor de Segovie et sa cathédrale

On y monte par la calle de Cervantes en poursuivant sur la calle Juan bravo en passant devant différents petits commerces et restaurants dont quelques tavernes typiquement castillanes où l’on y sert de délicieux plats comme partout à Ségovie. Après 20 minutes de marche, j’arrive finalement à la plaza mayor de la ville. Mais au delà de la place, c’est surtout la cathédrale gothique tardif qui me laisse bouche bée. Construite au XVIème siècle, elle domine la ville du haut de ses 88 mètres. On peut la visiter moyennant quelques euros. Je m’arrête dans un des restaurants de la place pour déguster une délicieuse Sopa Castellana (bouillon de viande, pain sec et jambon) avant de finir sur un cochinito asado, un vrai régal pour les amoureux de viande.

L’alcazar

Enfin, je termine ma visite de la ville et mon voyage par un tour à l’Alcazar. Un vrai château fort du Moyen-âge comme on en voit que plus rarement. Construit au XIIème siècle, il a été tour à tour palais royal, puis prison et académie militaire. On peut le visiter et admirer tout le savoir faire des architectes de l’époque.

VN:F [1.9.22_1171]

Sorry, comments are closed for this post.