L’Alsace en quelques jours

L’Alsace en quelques jours

L’image médiatique de Strasbourg me laissait imaginer une ville tournée vers le futur : l’architecture du Parlement Européen offre les perspectives modernes d’une métropole dynamique. Pourtant, je découvris une ville pittoresque avec un patrimoine historique, remarquable, valorisé par son évolution culturelle.

La capitale européenne dévoile les charmes de son passé médiéval au fil de l’eau. J’eus alors une irrésistible envie de parcourir toute l’Alsace et de découvrir aussi ses richesses naturelles. Malheureusement, mon séjour de quelques jours ne me permettait pas de visiter toute la région. Je me concentrai alors sur les sites incontournables et revins avec le dessein d’y retourner dès que possible.

La découverte de Strasbourg et ses monuments de l’Histoire de France

Cathédrale Notre Dame

Arrivée à Strasbourg, j’ai voulu voir la fameuse Cathédrale Notre Dame, découverte à travers la plume de Victor Hugo. Le gigantisme de ce chef d’œuvre gothique reste vertigineux, ses sculptures du Moyen-Âge vous plongent dans une autre époque.

A l’intérieur, les vitraux colorés offrent une vision surnaturelle de la lumière tandis que les cloches transcendent les heures sombres de l’histoire. La majestueuse orgue et l’impénétrable horloge astronomique complètent la dimension cathartique de ce lieu sacré.

Plus tard, une balade en bateau sur l’ILL me permit de découvrir, paisiblement, la Grande Île sous un autre angle : classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, ce témoignage de la cité médiévale mérite le détour. Les anciens Ponts Couverts participent également à la splendeur du décor et rappellent l’indépendance de la République strasbourgeoise du XIVe siècle.

Enfin, les vieux quartiers de la Petite France évoquent le savoir-faire du XVIe et XVIIe siècles : leurs bâtisses typiques sont encore habitées par l’âme d’un peuple. A présent, il me tarde de revenir pour visiter Colmar, capitale des vins, et ses maisons à colombage.

Le charme rural des visites sur la Route des Vins

château du Haut-Koenigsbourg

Malgré la grande réputation du Musée de l’Automobile à Mulhouse, je choisis d’emprunter les routes de campagne à bicyclette. Au milieu des vignes, je remontais le temps : les ruines des châteaux du Moyen Âge et les abbayes romanes jalonnent les étapes du tourisme viticole.

Une dégustation de Gewurztraminer, ce vin d’Alsace très apprécié, réveille mes papilles et me fait repenser à la délicieuse choucroute, goûtée la veille. Cette visite dans le Bas-Rhin m’amena aussi jusqu’au château du Haut-Koenigsbourg : ce vestige du XIIe siècle, reconstruit par l’Empereur allemand Guillaume, vous transporte à l’époque des donjons et des moulins à vent. Le musée offre une collection de peintures murales du Moyen-Âge et de meubles de la Renaissance.

La salle des armes concrétise l’histoire du lieu. Ensuite, comme j’aime la randonnée, je décidai de finir par une vue panoramique du haut des Vosges. 

Promenades édifiantes sur la Route des Crêtes

 chemin du Grand Ballon

Petit à petit, les champs de chaume remplacent le vignoble. Au loin, les sapins et les hêtres élèvent mon esprit, la beauté des lacs motive la marche. Les fermes auberges autorisent des étapes très agréables : les éleveurs fromagers qui vous accueillent privilégient l’authenticité de la rencontre.

Ces sanctuaires du repos apaisent le corps et l’esprit. Je pris alors le chemin du Grand Ballon, ce point culminant du massif des Vosges, pour prendre de la hauteur. J’avais vue sur toute la plaine d’Alsace mais, surtout, sur la Forêt Noire : deux territoires avec une culture en partage.

VN:F [1.9.22_1171]

Sorry, comments are closed for this post.