Toulouse, 3 journées au top ! (journée 2)

Toulouse, 3 journées au top ! (journée 2)

Deuxième journée, exploration du vieux Toulouse et de ses places animées

J’ai lu que Toulouse est la ville qui compte le plus d’hôtels particuliers en France. Je me lance donc à la découverte de ces bâtiments architecturalement uniques qui se cachent derrière des cours privées. Sur les conseils des locaux rencontrés la veille, je sais quels sont ceux qui restent aujourd’hui accessible au public.

Je commence ma journée par la place du Capitole qui est un lieu indispensable et magique. Abritant l’hôtel de ville, cette place est le témoin de tous les rassemblements festifs de Toulouse, de la célébration des victoires sportives au bal du 14 juillet.

Après un petit déjeuner sur la place, en terrasse et profitant du soleil, j’emprunte la rue de Taur mieux connue ici sous le nom de rue des restaurants. Je remonte ensuite la rue de Rome qui est l’axe commerçant du vieux Toulouse et en profite pour acheter quelques souvenirs.

Je commence ma traque aux hôtels privés par celui de Brucelles qui, je suis chanceux, été ouvert en cette fin de matinée. C’est un véritable palais que je découvre, j’ai envie d’en voir d’autre et je file dans le quartier Saint Etienne, le repaire caché de ces petites merveilles. Rien que les façades qui bordent les ruelles sont splendides.

Je trouve l’hôtel le plus beau de la ville, l’hôtel Assézat qui est ouvert au public toute l’année et accueille une collection d’art allant du 16ème au 18ème siècle. Ces peintures sont extraordinaires et la décoration des salles intérieures les mets vraiment en valeur.

Après un rapide déjeuné dans le coin je file vers l’hôtel du Vieux Raisin qui vaut le détour. Moins connu, la grille est cependant ouverte et vous permet d’entrer dans la cour pour admirer ce bâtiment. L’après midi sera sous le thème des découvertes naturelles et je m’oriente vers le Muséum, qui est le deuxième plus grand musée d’histoire naturelle de France.

Je n’ai pas fait le tour de toutes les salles, plus de 2 millions de pièces sont présentées mais je suis resté muet devant l’immense squelette de quetzalcoati qui est à l’entrée. En sortant j’ai été faire une petite sieste dans le jardin botanique. Puis j’ai traversé le jardin des plantes et longé le canal du Midi avant d’arriver sur les quais de la Garonne.

Entre écluses et espaces vert, cette partie de la ville abritée du soleil est rafraîchissante. Parfait pour une balade en fin de journée. Le quai de la Daurade, est un haut lieu de Toulouse, fourmillant de groupe d’étudiants et de moins jeunes profitant des rayons du soleil et de la fraîcheur du fleuve.

Après cette longue journée de marche, je vais dîner sur la place Saint Pierre et je passe le reste de ma soirée dans ce lieu le plus animé de Toulouse durant la nuit. Musique et lumières envoûtantes me font oublier la vie quotidienne et me dépayse. Je plonge avec plaisir dans ce rythme de vie festif du Sud Ouest de la France.

VN:F [1.9.22_1171]
Toulouse, 3 journées au top ! (journée 2), 4.5 sur 5 pour 2 votes

Leave a reply